Le musée de la Romanité, inauguré en 2018, est un édifice architectural contemporain accueillant en son sein des pièces romaines inestimables. Innovant par sa façade ondulée, le musée crée un contraste avec les Arènes. Il invite les visiteurs à faire un voyage au fil des siècles grâce aux nombreuses collections d’objets romains et de mosaïques issus de fouilles. Vous observez l’histoire nîmoise au travers de nouvelles technologies comme la réalité augmentée ou encore les technologies audiovisuelles monumentales, ce qui vous transporte d’autant plus à une autre époque. Le musée est aussi un lieu de vie car il possède un restaurant, un jardin, ainsi qu’une terrasse végétalisée sur le toit où il est agréable de déambuler. En somme, le musée de la Romanité met en lumière les joyaux romains que possède la ville.
La tour de l’Horloge
La tour de l’Horloge est l’un des monuments qu’il faut visiter à Nîmes. Elle se trouve au centre historique de la ville. C’est une tour d’une hauteur de 31 mètres. Plus précisément, l’intérêt de sa visite réside dans sa cloche en fer forgé qui est accrochée au sommet. De plus, la tour est classée monument historique depuis 2011. Enfin, une terrasse d’un café donne une vue magnifique qui permet d’apprécier les dallages, la fontaine et les jeux de lumière.
Le Castellum Aquae
Le Castellum Aquae est un bassin de 5,90 m de diamètre et de 1,40 m de profondeur qui est en fait le point d’arrivée de l’aqueduc de Nîmes. L’eau était acheminée jusqu’ici par des canalisations vers les fontaines publiques et les différents quartiers de la cité. Une vanne permettait de régler le débit. Les canalisations du Castellum Aquae s’adaptaient aux dix orifices circulaires disposés en éventail. Le trop-plein partait enfin vers le réseau d’égouts contribuant ainsi à l’assainissement de la ville. De passage à Nîmes, un tour vers le Castellum est très intéressant pour comprendre le système des canalisations de l’époque.
Les Halles de Nîmes
Vous serez émerveillé par les somptueux étalages de produits régionaux, notamment les olives picholine et les poissons comme la daurade ou les huîtres, pêchés le matin même et vendus aux comptoirs des poissonniers quelques heures plus tard. Allez-y avec un minimum d’appétit car au déjeuner, vous pourrez vous attabler aux bars gastronomiques avec des plats locaux comme la brandade, le cassoulet et même la paella.
Le Pont du Gard
Le Pont du Gard se trouve à peu près à une vingtaine de kilomètres de Nîmes. C’est un lieu qu’il faut impérativement visiter si vous passez dans la région Occitanie. Doté d’une histoire de plus de quarante siècles, le Pont du Gard se caractérise par ses arches petites et grandes qui enjambent le Gardon. Enfin, si vous y passez la journée, vous pouvez pic-niquer sur les petites plages au bord du Gardon, tandis que quelques restaurants aux saveurs méditerranéennes se trouve non loin du site.
Le Carré d’Art
Après les inondations de 1988 à Nîmes, la ville décida de rajeunir la place autour de la Maison Carrée et de construire une bibliothèque et un espace d’art moderne. Norman Foster remporta le concours d’architecture et sa création en acier, béton et verre se trouve désormais juste en face du temple. Bien qu’il comporte neuf étages, le bâtiment est loin de gâcher le paysage car les étages inférieurs sont tous souterrains. Les galeries accueillent des expositions temporaires d’artistes contemporains, une collection de 480 œuvres et des expositions permanentes renouvelées chaque année. Venez découvrir les mouvements du XXe siècle du sud de la France et de la Méditerranée, comme le Nouveau Réalisme et l’Italien Arte Povera.
L’enceinte romaine
La voie romaine de la Via Domitia passait par la Porte d’Auguste en descendant jusqu’à Cadix en Espagne, reliant ainsi la pointe sud de la péninsule ibérique à Rome. C’est l’Empereur Auguste qui a offert à Nîmes l’une des plus vastes enceintes de la Gaule Romaine. La Porte d’Auguste ainsi que la Porte de France en sont les seules portes encore visibles.
Les Jardins de la Fontaine