Chaque mois, Maestro Bridge organise un séjour de qualité où passion du bridge et plaisir du voyage sont réunis.

Plein de charme
CHATEAU DE LA GRESSIÈRE
€1190 / par personne
24-30 AOÛT 2022 // Pour une fin d'été très douce au Château de la Gressière et dans son parc. La baie de Bourgneuf est un enchantement en cette saison et nos papilles seront choyées par le chef du domaine !
7 jours // 6 nuits
Délices
OASIS OUBLIÉE, MARRAKECH
€1070 / par personne
25 AOÛT-1ER SEPT. 2022 // Christine et Françoise vous accueillent au cœur d'un petit paradis entre Marrakech et Atlas. Une semaine de baignades, de balades et de bridge très personnalisé. Découvrez l'Oasis Oubliée et tombez amoureux !
8 jours // 7 nuits
Bijou
OASIS OUBLIÉE, MARRAKECH
€890 / par personne
6-13 OCT. 2022 // Venez vous baigner à Marrakech ! La piscine est à 29°C, le bridge fantastique avec Christine et Valentine et vous vous régalerez… Bienvenue à l'Oasis Oubliée !
8 jours // 7 nuits
Splendide !
CROISIÈRE CROATIE
€1890 / par personne
9-16 OCT. 2022 // Embarquez à bord de votre yacht privé pour une croisière conviviale et magique le long des côtes Adriatique. Larguez les amarres avec Anne-Frédérique et Alain !
8 jours // 7 nuits
Exceptionnel
LE CROUESTY
€1190 / par personne
17-23 OCTOBRE 2022 // Magnifique séjour bien-être ! Nichée à Arzon, sur le golfe du Morbihan, découvrez la Résidence Miramar La Cigale, nouveau port d'attache de l'Hôtel Miramar La Cigale 5*. La piscine et la thalasso sont des Must.
7 jours // 6 nuits
Privilège
DEAUVILLE
€1250 / par personne
14-19 NOV. 2022 // Retrouvons avec plaisir notre rendez-vous de novembre à Deauville. Le Normandy Barrière nous accueille dans ses salons feutrés. Sa thalasso est magnifique et sa piscine chauffée. Son casino brille de milles feux… Et le bridge sera une fête !
6 jours // 5 nuits
Extraordinaire !
RÉVEILLON ATHÈNES
€1590 / par personne
29 DÉC. 2022-4 JANV. 2023 // Athènes, hôtel 5 étoiles, on ne peut imaginer plus bel endroit pour un magnifique réveillon ! Vanessa Reess vous convie au pied de l'Acropole, en plein cœur du quartier historique de Plaka.
7 jours // 6 nuits
Air pur & golf
RÉVEILLON BIARRITZ-ANGLET
€1090 / par personne
28 ou 29 DÉC. 2022-3 JANV. 2023 // Un Must de Maestro avec Sylvie Willard & Olivier Desages, un accueil chaleureux, une cuisine soignée et un golf de renom. Tous les bonheurs de la Côte basque pour ce très beau réveillon !
6 ou 7 jours // 5 ou 6 nuits
Se baigner
RÉVEILLON FUERTEVENTURA
€1690 / par personne
27 DÉC. 2022-3 JANV. 2023 // Réveillon lumineux au bord de l'océan, dans le très bel hôtel Costa Calma Palace posé sur une immense plage de sable fin. Michel Abécassis vous accompagne. Quel plaisir de se baigner le 31 décembre !
8 jours // 7 nuits
Magnifique thalasso
RÉVEILLON CROUESTY
€1190 / par personne
28 DÉC. 2022-2 JANV. 2023 // Nichée à Arzon, sur le golfe du Morbihan, découvrez la Résidence Miramar La Cigale, nouveau port d'attache de l'Hôtel Miramar La Cigale 5*. Ce magnifique réveillon bien-être est accompagné de Bénédicte et Philippe Cronier. Valentine Djian sera votre arbitre. La piscine et la thalasso sont des Must !
6 jours // 5 nuits
Must Maestro
RÉVEILLON FLORENCE
€1590 / par personne
27 DÉC. 2022-3 JANV. 2023 // Florence offre une infinie variété de beautés architecturales et picturales. Un réveillon avec Wilfried Libbrecht au cœur de la ville et sous le signe de l'élégance.
8 jours // 7 nuits
Provence
RÉVEILLON NÎMES
€990 / par personne
28 ou 29 DÉC. 2022-3 JANV. 2023 // Réveillon en plein cœur antique de Nîmes avec Véronique Bellosta. Flâneries et déjeuners en terrasse au gré des jolies ruelles piétonnes autour de l'hôtel. Maison Carrée et arènes sont à deux pas.
6 jours // 5 nuits et 7 jours // 6 nuits

Maestro Bridge vous répond 7 jours sur 7

Top
Image Alt

RÉVEILLON FLORENCE

27 DÉCEMBRE - 3 JANVIER

RÉVEILLON FLORENCE

€1590 par personne
8 jours // 7 nuits
Le Kraft est un hôtel de charme situé dans un quartier calme du centre historique de Florence. Les berges de l’Arno s’ouvrent à 50 m et le Ponte Vecchio est à 10 min à pied. L’Opéra, la gare de Santa Maria Novella et une multitude de monuments historiques sont à quelques minutes de marche. Un arrêt de bus se trouve juste devant l’hôtel et l’aéroport de Florence est à 6 km environ.

 

Le Kraft, 4*

Hôtel de charme au cœur de Florence

Votre hôtel

Il dispose d’une magnifique terrasse avec piscine et d’un jardin dont on a une vue panoramique inoubliable sur Florence :  les clochers et les palais de la ville sans oublier la fameuse coupole de Bruneleschi, le Campanile de Giotto, le tout dans le merveilleux cadre des vertes collines de la Toscane et du fleuve Arno.

Ceux qui viennent pour la première fois dans ce coin du paradis seront sous le charme. Les amoureux et connaisseurs de Florence ne voudront plus repartir !

À la réception, ouverte 24 heures sur 24, un personnel multilingue (la responsable réceptionniste est française) vous proposera un service de conciergerie, un service de nettoyage à sec / blanchisserie et une consigne à bagages.

Votre chambre Classique

Desservies par un ascenseur, les 78 chambres sont toutes décorées différemment et aménagées avec élégance soit en style ancien  « maggiolini » ou bien en style Louis XV et Louis XVI ou bien encore de style contemporain. Elles bénéficient d’une excellente insonorisation et vous proposent une myriade de petits plus comme un minibar, un coffre-fort et un téléphone. L’accès Wi-Fi à Internet vous est offert, tout comme une télévision à écran plat. Vous profiterez d’une literie de qualité supérieure ainsi que d’une salle de bain tout confort où vous trouverez un sèche-cheveux. 

Toutes les chambres ont été récemment rénovées pour vous donner un environnement plus moderne, spacieux et confortable avec des couleurs dans des tons chauds et des parquets en bois, reflétant l’atmosphère chaleureuse de l’hôtel.

0 Reviews
  • Lieu
    Au cœur de Florence
  • Arrivée
    27/12 > Paris CDG : 09:15 - Florence : 11:00. Vol régulier direct AIR FRANCE
  • Départ
    03/01 > Florence : 20:20 - Paris CDG : 22:00. Vol régulier direct AIR FRANCE
  • Le prix comprend
    Assistance
    Hébergement
    Transferts
    Transport
  • Le prix ne comprend pas
    Assurances
    Bridge
    Suppléments
    Taxe d'aéroport

Formule Demi-pension, boissons incluses

+ Souper et soirée de réveillon

  Un délicieux petit-déjeuner continental, présenté sous forme de buffet, débute la journée à l’espace salle à manger.  
Le restaurant «Terrazza Rossini» 
Situé au cinquième étage de l’hôtel, il offre une vue spectaculaire sur le centre-ville et abrite dans ses espaces un magnifique jardin. Tous les parfums de la Toscane !
Le Bar Américain
vous invite à déguster des cocktails internationaux et plats légers.
La piscine chauffée
L’hôtel Kraft est l’un des rares hôtels de Florence à disposer d’une piscine située sur la terrasse, au cinquième étage, le toit de l’hôtel. Cette belle terrasse et piscine, chauffée en hiver et équipée d’un système d’hydromassage, vous donneront une vue imprenable sur les merveilles architecturales de Florence. La terrasse abrite un pin, un cyprès et un olivier qui donnent l’impression d’un jardin suspendu. Fatigué après une longue journée à Florence? Venez ici pour vous relaxer avec un plongeon dans la piscine.
Un espace beauté
Un jacuzzi, un espace beauté et un solarium ainsi qu’un service de massage sont bien présents. Offrez-vous une pause détente et laissez-vous guider...   

Flâner à Florence

A l’opposé de la pudique Vénus de Botticelli, Florence se met à nu devant le visiteur et offre à son regard ses nombreux atouts : sa cathédrale Santa Maria del Fiore, sa galerie des Offices, sa place de la Seigneurie, son Ponte Vecchio, et bien d’autres encore.

Visite de la ville

A l’exception du Palais Pitti, les principaux monuments florentins sont situés au nord de l’Arno et sur une surface relativement petite. Nous vous recommandons donc de les visiter à pied. Il vous faudra 3 ou 4 jours pour apprécier le patrimoine architectural et artistique de Florence.  Pour commencer, la visite de la Cathédrale Santa Maria del Fiore ou Duomo s’impose comme une évidence. Symbole de la ville, elle est très célèbre pour sa coupole du XVe siècle, création de génie de Brunelleschi.  A côté s’élèvent le Campanile, dont le premier étage est décoré de bas-reliefs de Giotto, et le Baptistère aux portes de bronze dont la célèbre porte du Paradis.  Quittez la piazza del Duomo pour une autre place : la place de la Seigneurie (Piazza della Signoria). Considérée comme la plus belle place de la ville, elle est le cœur politique de Florence. Bordant la place, le Palais Vecchio a été le siège de la République, puis il fut redécoré pour devenir les appartements des Médicis au XVIe siècle.  Juste à droite du Palais Vecchio, pénétrez dans le Musée des Offices. Du haut de ses quatre siècles d’histoire, il est le plus vieux musée au monde. Il contient aujourd’hui l’une des plus importantes collections d’art de tous les temps, comprenant des sculptures antiques, des peintures sur bois ainsi que des toiles des écoles italienne et étrangère du XIIIe au XVIIIe siècle. Quel émerveillement !  Au programme de la deuxième partie de la visite, l’église San Lorenzo. Elle abrite les tombeaux de plusieurs Médicis. Ne faites pas demi-tour en la voyant : l’habit ne fait pas le moine ! Elle renferme des pièces admirables de Michel-Ange. Ce dernier a entièrement réalisé la Nouvelle Sacristie. La troisième partie de la visite sera consacrée au palais du Bargello et à la découverte de l’église Santa Croce. Le palais du Bargello est absolument à voir pour les amateurs de sculpture. C’est le nec plus ultra en Italie ! Marchez sur les pas de Stendhal en entrant dans l’église de Santa Croce. Vous pourrez vous y recueillir sur les tombes de Michel-Ange, de Machiavel et de Galilée. Son cloître est de Brunelleschi et certaines de ses peintures de Giotto.  Quatrième et dernière étape de votre parcours : rejoignez le Palais Pitti en empruntant le fameux Ponte Vecchio. Ce pont habité et couvert, enjambant l’Arno, est peut-être l’image la plus connue de Florence.
L’imposant Palais Pitti
fut l’autre demeure des Médicis à partir du XVIe siècle et renferme aujourd’hui des splendides œuvres de la Renaissance (Raphaël, Titien, Botticelli, le Pérugin, Véronèse, Caravage, le Tintoret). Enfin faites un petit tour dans les très romantiques jardins de Boboli. Un dernier conseil : étudiez attentivement les horaires d’ouverture des palais, églises et musées afin de bien planifier votre visite de Florence. Si possible, réservez votre billet pour le musée des Offices à l’avance car la queue est parfois impressionnante.

Les monuments

L’église San Lorenzo 
L’église San Lorenzo (Basilica di San Lorenzo) à Florence, dont les travaux commencèrent en 1420 sous la direction de Brunelleschi, est un joyau de l’architecture Renaissance. Elle fut la paroisse et le monument funéraire de nombreux membres de la famille Médicis. L’aspect extérieur, d’une extrême sobriété, ne laisse en rien présager la beauté de ses sacristies. Dans l’Ancienne Sacristie, vous pourrez voir deux chaires en bronze où l’on retrouve toute la dextérité de Donatello. La bibliothèque Laurentienne (Biblioteca Medica Laurenziana). Pour vous rendre dans cette bibliothèque, traversez le cloître du XVe siècle et empruntez le sublime escalier à 3 rampes dessiné par Michel-Ange. On aurait presque des remords à fouler du pied ce chef d’œuvre. La salle de lecture, également conçue par Michel-Ange vers 1524/1534, expose des manuscrits enluminés remontant aux XVe et XVIe siècles. 
Les chapelles Médicennes (Cappelle Medicee)
Le musée des chapelles des Médicis renvoie d’une part à la chapelle des Princes et d’autre part à la Nouvelle Sacristie. On ne pourrait rêver mieux comme mausolée que la chapelle des Princes... Elle est à couper le souffle ! Sur le sol et les murs, l’alternance de pierres grises et de marbre blanc crée une atmosphère de recueillement et de solennité.
La Nouvelle Sacristie (Sagrestia Nuova)
C’est la toute première œuvre architecturale de Michel-Ange. Bien qu’il n’ait pu l’achever, vous constaterez que ce premier coup d’essai fut un coup de maître. Il a sculpté les magnifiques tombeaux de Julien et de Laurent II de Médicis autour desquels il a placé deux statues, représentant le Jour et la Nuit pour le premier, et le Crépuscule et l’Aurore pour le second. 
L’église de Santa Croce
A l’image de Stendhal, vous serez peut-être troublés par votre visite de l’église de Santa Croce. L’écrivain aurait été au bord de l’évanouissement après avoir vu tant de beautés ! De style gothique, elle fut construite au XIVe siècle sous la direction d’Arnolfo di Cambio. Sa façade, datant seulement du XIXe siècle, reprend le mélange de marbre blanc, vert et rose, si caractéristique des édifices florentins. Dans cette église reposent de nombreuses célébrités italiennes. Vous pourrez vous recueillir sur les tombes de Michel-Ange, de Machiavel et de Galilée. C’est Vasari qui a sculpté le monument funéraire de son ami Michel-Ange en 1570.  D’une grande richesse artistique, les chapelles sont pourvues de fresques de Giotto, d’oeuvres de Della Robbia et de sculptures de Donatello (voir en particulier son Crucifix). Le cloître a été conçu par Brunelleschi.
L’église de la très sainte Annonciation
Située au nord de la place du même nom, la basilique de la très Sainte Annonciation a été construite entre 1441 et 1455 par Michelozzo. La coupole a été réalisée par Alberti et le péristyle, signé Giovanni Battista Caccini, a été ajouté en 1599. Davide Ghirlandaio a exécuté la mosaïque qui surplombe le portail central. Dans la nef, on trouve de nombreuses chapelles et temples. Les plus anciennes sont la Cappella di san Nicola da Bari, de 1353 et la Cappella del Beato Giovacchino da Siena, de 1371.
L’hôpital des Innocents
L’hôpital des Innocents donne sur la place de la Très Sainte Annonciation. Il a été conçu en 1419 par l’architecte Filippo Brunelleschi. Il servait de refuge aux enfants abandonnés qui y recevaient nourriture et éducation. Son architecture originale revisite l’art roman, avec une grande loggia et des décorations en céramique de Luca della Robbia représentant des enfants emmaillotés datant de 1463. A l’intérieur, on peut admirer une collection d’œuvres des XVe et XVIe siècles, signées Botticelli, Andrea del Sarto, Fernando Lippi où encore Piero di Cosimo.
L’hôtel de ville Vecchio
L’hôtel de ville de Florence, situé place de la Domination, fait partie des plus somptueux édifices de la ville. Construit afin de prouver la puissance de la ville, il fut achevé en 1314. Sur la façade principale, une multitude de blasons sont peints, tels que l’emblème de Florence.
La bibliothèque Laurentienne
La bibliothèque Laurentienne se trouve au monastère San Lorenzo à Florence. Construite au début du XVIe siècle par Michel-Ange, elle renferme l’une des plus grandes collections de manuscrits au monde, mais aussi de nombreux papyrus égyptiens. Elle fut créée par Cosme l’Ancien puis alimentée en livres par Laurent de Médicis, qui fournit la collection personnelle des Médicis. Elle ouvrit ses portes au public en 1571.
La cathédrale de Florence
Le Duomo est le nom que l’on donne à la cathédrale de Florence, Santa Maria del Fiore. Cet édifice commencé en 1296 par Arnolfo di Cambio et achevé en 1436, est la quatrième plus grande église d’Europe, avec 153 mètres de long et une coupole monumentale de 90 m de diamètre réalisée par Filippo Brunelleschi. C’est la plus grande coupole maçonnée jamais construite. A l’intérieur de celle-ci, pas moins de 3 600 m² de fresques ont été réalisées par Giorgio Vasari et Federigo Zuccaro.
Le Palais Strozzi
Localisé entre la place de Strozzi et la rue publique de Tornabuoni, le palais Strozzi caractérise l’architecture du style Renaissance de la ville de Florence. Construit au cours du XVIe siècle, ce monument est un des plus vastes lieux d’expositions temporaires d’Italie, et ce depuis la Seconde Guerre mondiale. Parmi celles qui ont marqué les lieux, on retrouve l’exposition Gustav Klimt de 1992, La Natura Morta Italiana de 2003, le Botticelli e Filippino Lippi de 2004 mais aussi l’exposition Cézanne à Florence, très visitée en 2007.
Le Palais Pitti
Le Palazzo Pitti ou palais Pitti du XVe siècle a été construit sur les plans de Brunelleschi pour la famille Pitti, les grands rivaux des Médicis. Sa façade de plus de 200 mètres est revêtue de bossages (pierres taillées à facettes), ce qui confère à l’édifice un caractère imposant. Le palais passa aux mains des Médicis en 1549. Il devint leur demeure principale une fois que les travaux d’agrandissement ordonnés par Eléonore de Tolède (la femme de Côme 1er de Médicis) furent achevés. Le Palais renferme aujourd’hui plusieurs musées dont la galerie Palatine, le musée de l’argenterie et la galerie d’art moderne.
La galerie palatine (Galleria Palatina)
Ce musée contient des oeuvres prodigieuses de la Renaissance. Parmi le millier de tableaux exposés, attardez-vous sur les exceptionnels ensembles de Raphaël et du Titien. Les autres grands maîtres italiens sont également exposés : Botticelli, le Pérugin, Véronèse, Caravage ou encore le Tintoret. Les tableaux seraient aux mêmes emplacements que ceux choisis par les Médicis. Les appartements royaux sont au 1er étage. Vous y retrouverez le mobilier d’époque ainsi que de luxueuses tapisseries. 
Le jardin Boboli (Giardino di Boboli)
Derrière le palais, allez découvrir dans le merveilleux jardin Boboli un typique jardin en terrasses. Plus qu’un simple jardin, on pourrait dire qu’ils sont un peu nos jardins de Versailles. Le parc est agrémenté de fontaines, de bassins, de statues datant de la Renaissance et d’une grotte artificielle. Le fort du belvédère en forme d’étoile au sommet de la colline offre un très joli point de vue sur Florence. Une promenade rafraîchissante pour les chaudes journées d’été, et quelle que soit la saison, un moment enchanteur !
Le Ponte Vecchio
Le Ponte Vecchio est le plus ancien pont de Florence et date de 1345. Ses premiers locataires, des bouchers et des tanneurs, laissèrent leurs places aux bijoutiers et aux orfèvres sous Côme 1er de Médicis. On ne se lasse pas de son charme désuet et à le voir, on aimerait que beaucoup de nos ponts soient restés comme celui-ci. On regrette surtout qu’il ait été le seul de Florence à ne pas avoir été détruit par la Seconde Guerre mondiale. Ce pont habité et couvert, enjambant l’Arno, permet de rejoindre le palais Pitti depuis le palais Vecchio. Son corridor était utilisé par les Médicis pour naviguer entre leurs différents palais sans être au contact avec la foule et ainsi éviter tout attentat. Pour admirer le pont à distance, rendez-vous sur le pont Santa Trinita.
Le Palais Ruisellai
Construit au milieu du XVe siècle par Bernardo Rossellino, l’architecture du palais Ruisellai de Florence est inspirée du style romain de l’Antiquité. Respectant ce style, l’édifice est donc conçu d’après des ordres classiques qui diffèrent, passant de l’ordre toscan à l’ordre dorique par exemple. Edifié autour d’une cour intérieure typique du XVe siècle, le palais est composé de tours et de forteresses qui montrent la puissance de ses propriétaires.
La Plazza del Duomo
La Piazza del Duomo accueille une somptueuse trilogie architecturale : le duomo ou la cathédrale Santa Maria del Fiore, le Campanile, et enfin le Baptistère. Tous trois sont revêtus de marbre vert, rouge et blanc, ce qui donne une unité de style à la place. Ils constituent une étape majeur dans la visite de Florence.
Le Dôme Sainte-Marie-de-la-Fleur (Duomo Santa Maria del Fiore)
Symbole de Florence, le Dôme est très célèbre pour sa magnifique coupole achevée au XVe siècle. Commencez par faire le tour de la cathédrale pour apprécier d’un part ses dimensions (c’est l’un des plus grands édifices chrétiens) et d’autre part le fabuleux travail de marqueterie.  De style gothique, sa construction commença en 1296 sous la direction d’Arnolfo di Cambio et elle dura 140 ans. Lui succédèrent ensuite Giotto, Andrea Orcagna, Talenti, Ghini et Filippo Brunelleschi qui mit pas moins de 14 ans pour réaliser la coupole de 43 mètres de diamètre trônant à 115 mètres de haut ! La façade est la partie la plus récente et date seulement de la fin du XIXe siècle. Les 153 mètres de long et 38 mètres de large se ressentent pleinement une fois à l’intérieur de la cathédrale. Les murs sont ornés de vitraux de Lorenzo Ghiberti et de fresques de Paolo Uccello et d’Andrea del Castagno. La fresque de la coupole, le Jugement dernier, a été réalisée à Vasari au XVIe siècle. Vous pourrez également voir les terres cuites de Luca Della Robbia et le sarcophage de Saint Zanobi, le premier évêque de Florence, conçu par Ghiberti. Ne manquez pas la fresque de Dante expliquant la Divine Comédie. Un premier escalier vous mènera à la galerie intérieure d’où vous aurez une vue d’ensemble de la nef. Puis prenez votre courage à deux mains et gravissez les 463 marches qui mènent au sommet de la coupole : la vue sur Florence vaut vraiment ce petit effort.
Le Campanile
A côté de la cathédrale, le Campanile ou clocher a été construit selon le projet de Giotto. A sa mort en 1337, il fut remplacé par Andrea Pisano. Au style léger et aux décorations géométriques, le Campanile est réputé pour ses bas-reliefs. Le 1er étage a été sculpté par Andrea Pisano et Luca Della Robbia (ce sont des copies, les originaux sont au musée dell’Opera del Duomo), tandis que le 2e est l’œuvre collective des élèves d’Andrea Pisano.
Le Baptistère (Battistero di San Giovanni)
De forme octogonale et de style roman, il remonterait au Ve siècle. Ses admirables portes de bronze doré ont fait la renommée de l’édifice. La porte Sud (XVe siècle) est l’œuvre de Pisano et résume la vie de Saint Jean Baptiste. Après avoir gagné la compétition contre Brunelleschi et Jacopo della Quercia, Lorenzo Ghiberti s’est vu confier la réalisation de la porte Nord. Par la suite, il effectua la porte de la façade Est, appelée «Porte du Paradis» selon, dit-on, les mots de Michel-Ange. Ghiberti y a représenté 10 scènes de l’Ancien Testament. A l’heure actuelle, vous verrez sur place des copies des portes, les panneaux originaux étant à l’abri dans le musée dell’Opera del Duomo. La splendeur des portes ne doit pas vous faire oublier d’y entrer ! Vous y verrez de magnifiques mosaïques du XIIIe siècle qui illustrent le Jugement dernier.
Le corridor de Vasari
Le corridor de Vasari, qui surplombe l’Arno, est un haut lieu de Florence. Ce passage couvert, placé au-dessus du Ponte Vecchio, fut construit par Giorgio Vasari en 1565 à la demande de Cosme Ier afin que la famille Médicis puisse traverser le fleuve sans escorte, en toute sécurité. Long de 1 000 mètres, il abrite une collection de 200 portraits, initiée par Léopold de Médicis. Ce passage part du palazzo Vecchio pour traverser la Galerie des Offices, passe le fleuve et débouche dans les jardins de Boboli du palais Pitti.
Le musée des Offices
La réputation du musée des Offices de Florence n’est plus à faire... Avec des milliers de tableaux, sculptures et tapisseries, c’est l’un des plus riches musées du monde. Les amateurs d’art de la Renaissance seront aux anges ! Le musée est logé dans un palais du XVIe siècle construit par Vasari qui servait de bureaux ou uffizi à l’administration des Médicis (le Palais Vecchio étant devenu trop petit). On doit cette extraordinaire collection à la passion des Médicis. François Ier puis Ferdinand Ier, Ferdinand II et Côme III amassèrent moultes œuvres d’art. A la mort du dernier grand-duc Médicis, sa sœur Anna Maria Ludovica fit don de ce patrimoine artistique à la ville de Florence.  Les peintures sont rassemblées par ordre chronologique et montrent l’évolution de la peinture, italienne et étrangère, des primitifs du XIIIe jusqu’au XVIIIe siècle. Le deuxième étage est séparé en deux galeries. La première est consacrée aux primitifs toscans. Arrêtez-vous devant la Bataille de San Romano de Paolo Uccello, la ravissante Vierge florentine de Filippo Lippi et les oeuvres de Giotto. Ensuite vous entrerez dans l’ère de la Renaissance célébrée par les plus grands maîtres italiens : Botticelli, Léonard de Vinci, Raphaël, Michel-Ange, della Francesca, Titien, Caravage. Vous tomberez en admiration devant la Naissance de Vénus et le Printemps de Botticelli (salle 10). De Léonard de Vinci, vous verrez l’Annonciation et L’Adoration des mages. Vous verrez également au passage quelques toiles des artistes allemands Dürer et Cranach. Dans la deuxième galerie dédiée à la peinture du XVIe siècle, ne manquez pas la Sainte Famille de Michel-Ange, la Vierge au Chardonneret de Raphaël, la sensuelle Vénus d’Urbino du Titien, la Vierge aux harpies d’Andrea del Sarto et la Léda et le Cygne de Tintoret. La visite s’achève sur des tableaux de peintres du XVIIe et XVIIIe siècle. Rubens nous livre un portrait d’Isabelle Brandt et Caravage un Bacchus.  Depuis la terrasse de la Galerie, vous apercevrez les plus beaux monuments de Florence, tels le Dôme de la cathédrale et la tour du Palais Vecchio.
You don't have permission to register